Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Charte nationale de l’environnement : concertations régionales

Répondre au sujet

Aller en bas

default Charte nationale de l’environnement : concertations régionales

Message par Admin le Ven 18 Nov - 11:19


Le processus de concertations sur la Charte nationale de l’environnement a débuté le 18 janvier. La concertation au niveau régional consiste en l’organisation de conférences-débats. Jusqu’à aujourd’hui, douze régions ont présenté leurs problèmes environnementaux.


Tanger-Tétouan
Pour la région Tanger –Tétouan, les problèmes environnementaux posés par le développement régional concernent les milieux et écosystèmes naturels, les déchets, les problèmes d’urbanisme et d’habitat, la santé-environement et finalement les risques et changements climatiques. En ce qui concerne la santé-environement, la pollution par les eaux usées brutes, les décharges sauvages et l’habitat insalubre augmentent les riques sanitaires et contribuent à la persistance de certaines maladies transmissibles telles que les gastroentérites, les maldies vectorielles, etc. Certaines secteurs de la nappe de Rmel commencent à manifester des pollutions dues à l’usage intensif des engrais et des pesticides du fait de la forte activité agricole qu’abrite la région.


Taza-Al Hoceima-Taounate
Les problèmes environnementaux posés par le développement régional concernent les milieux et écosystèmes naturels, les déchets, santé-environnement et changements climatiques. En ce que concerne les déchets solides: excepté la décharge contrôlée intercommunale d’Al Hoceima qui regroupe quatre communes et qui est fonctionnelle depuis 2008, toutes les communes de la région évacuent leurs déchets vers des décharges sauvages situées le plus souvent près des cours d’eau, accentuant ainsi les risques de pollution et de dégradation du milieu.


L’Oriental
Les problèmes environementaux posés par le développement régional concernent le littoral et les zones humides, sols et forêts, les ressources en eau, qualité de l’air, déchets solides, problématique territoriale, de l’urbanisme et de l’habitat, santé-environnement et l’agriculture. En ce qui concerne la qualité de l’air, plusieurs sources de pollution sont à l’origine de la dégradation de la qualité de l’air dans la région, notamment : la pollution due au parc automobile dominé par des véhicules utilisant l’essence riche en plomb en provenance de l’Algérie, pollution par les carrières, pollution par la centrale thermique de Jerada et finalement la pollution générée par les fumées de 19 briqueteries sur l’axe Nador-Zaio dont quatre au centre de Nador.


Fès-Boulmane
La région souffre des problèmes environnemmentaux posès par le développement régional concernent la pollution, la dégradation et surexploitation des ressources en eau, la dégradation des forêts, la problématique territoriale, de l’urbanisme et de l’habitat et la santé- environnement. Pour la dégradation des forêts, le diagnostic de la situation actuelle du secteur forestier de la région montre que les ressources forestières font l’objet de pressions permanentes de la part des populations riveraines, sous forme de parcours ( déficit de 27% par rapport aux besoins) et de prélèvement en bois de feu ( déficit de 25 à 40% selon les provinces).


Meknès-Tafilalet
Les problèmes environnementaux posés par le développement régional concernent la diminution et dégradation des ressources en eau, les déchets solides, la pollution de l’air, la pollution industrielle, l’agriculture et la dégradations des écosystèmes forestiers. En ce qui concerne les déchets solides, la majorité des décharges localisées dans la région sont sauvages. Ces décharges reçoivent toutes sortes de déchets (ménagers, industriels et hospitaliers) et génèrent des lixiviats qui contribuent à la pollution des ressources en eau.


Gharb-Chrarda-Beni Hssen
Les problèmes environnementaux posés par le développement régional concernent la pollution de l’eau, la pollution de l’air, les forêts, le littoral, les zones humides, les déchets solides, les carrières et la santé –environnement. En ce qui concerne le littoral, celui de la région subit de multiples formes de dégradations liées aux activités anthropiques, la forte concentration de la population liée au glissement des activités et des investissements.


Rabat-Salé- Zemmour Zaer
Les problèmes environementaux posés par le développement régional concernent la pollution de l’eau, la dégradation du littoral, la dégradation des forêts, urbanisation et habitat insalubre, gestion des déchets, l’exploitation des carrières, dégradation du paysage et santé-environnement. En ce qui concerne la gestion des déchets la production des déchets ménagers dans la région, elle est estimée à 1.650 tonnes par jour. Des disparités sont notées au niveau de la collecte dont le taux est de 2% en milieu rural et proche de 100% à Rabat.


Chaouia-Ouardigha
Les problèmes environnementaux posés par le développement régional concernent la diminution et dégradation des ressources en eau, les déchets solides, la pollution de l’air, la pollution industrielle, la dégradation liée à l’agriculture, la dégradation des forêts, la dégradation liée à l’exploitation des carrières, les impacts sanitaires d’origine environnementale et la problématique urbaine et d’habitat. En ce qui concerne la dégradation liée à l’exploitation des carrières, si l’exploitation des carrières joue un rôle économique et social important dans la région, cela n’exclut pas son impact négatif sur l’environnement.


Tadla-Azilal
Les principales problématiques environnementales de la région concernent l’assainissement liquide, ressources en eau, déforestation, perte en biodiversité, érosion, agriculture, déchets solides, problématique urbaine et d’habitat, exploitation des carrières et la santé-environnement. En ce qui concerne la perte en biodiversité, l’activité d’extraction et de transformation de matériaux est très importante dans la région. Elle est intensive sans aucune remise en état des lieux et constitue une menace réelle de par ses impacts sur l’environnement (destruction de la faune et de la flore pollution de l’air, etc..).


Souss-Massa-Draâ
Les principales problématiques environnementales de la région concernent les milieux et écosystèmes naturels, ressources en eau, érosion, agriculture, perte en biodiversité, dégradation du littoral, problématique urbaine et d’habitat, santé-environnement. En ce qui concerne l’érosion, le ruissellement et l’écoulement des eaux superficielles sont accompagnés par un important transport solide dû à une forte érosion des sols (supérieur à 3.000 tonnes/km/an) qui touche l’ensemble des bassins versants. Ce phénomène influe sur la dynamique pluviale des cours d’eau, amplifie la dégradation des terres et engendre l’envasement des retenues de barrages.


Guelmim-Es Smara
Les problématiques environnementales de la région concernent les milieux et écosystèmes naturels, les déchets solides et assainissement liquide, problématique territoriale, d’urbanisme et d’habitat, santé-environnement. En ce qui concerne la problématique territoriale, d’urbanisme et d’habitat, le rythme très accéléré de la croissance économique et spatiale de certaines villes, telles que Guelmim et Tan-Tan et l’incapacité de maîtriser cette croissance et le flux de l’exode rural ont généré une multitude de dysfonctionnements structurels dans ces villes, liés à la gestion urbaine et à l’inadéquation de dysfonctionnements qui ont conduit à la prolifération de l’habitat clandestin.


Oued Eddahab-Lagouira
Les problèmes environnementaux posés par le développement régional concernent les milieux et écosystèmes naturels, les déchets solides et rejets liquides et santé-environnement. En ce qui concerne les déchets solides et rejets liquides, les déchets ménagers constituent l’un des problèmes environnementaux majeurs de la région, particulièrement à Dakhla. La production des déchets domestiques est de l’ordre de 35 tonnes/jour. Le décharge publique de Dakhla qui se trouve au sein de la ville à proximité des habitations, s’étend sur une superficie de 21ha.

Par : Houda El Fatimi
Le 25-02-2010 à 17:05

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 54
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum