Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Certains sont totalement dépassés La «fameuse»

Aller en bas

default Certains sont totalement dépassés La «fameuse»

Message par Admin le Lun 20 Juin - 10:51


«C'est quoi la Constitution ?», «Je n'en ai aucune idée», «La politique ne m'intéresse pas», «Je ne me sens pas concernée»… ce sont, grosso modo, les réponses qui reviennent sans cesse dans leurs bouches. Des gardiens de parking, des vendeurs ambulants, des vieilles dames, des éboueurs… ces «chevilles ouvrières» constituent une grande partie des Marocains et, pourtant, elles ignorent entièrement les chantiers qui animent le pays depuis des mois.
Certains sont totalement dépassés La «fameuse» 20110614

Alors que le débat sur la réforme constitutionnelle bat son plein, que les politiciens parlent d'un tournant dans l'histoire du pays et que les médias traitent le sujet presque chaque jour, cette catégorie de la population demeure complètement «à côté de la plaque». «Je ne sais pas et je ne veux rien savoir», s'emporte un vieux vendeur au Parc Yasmina à Casablanca, à notre question : «Qu'est-ce que la Constitution ?» «Je ne suis pas au courant. C'est quoi la Constitution ?» se demande aussi cette vieille dame, avant de poursuivre : «Tout ce qui m'intéresse, c'est de manger à ma faim et avoir un toit pour dormir. La politique est le dernier de mes soucis». Même son de cloche chez un gardien de voitures : «Je ne suis pas au courant de la réforme. Et entre nous, cela ne m'intéresse pas».

Malheureusement, nos interviewés ne sont pas les seuls à être désintéressés par le sujet. «Quelle réforme ? J'ai des problèmes plus graves», s'énerve un autre vieil homme, assis sur un banc. Si certains citoyens ignorent, ou feignent l'ignorance de la réforme de la Constitution, d'autres sont bien au courant de ce chantier, mais ne sont pas, pour autant, plus avancés que les premiers. «J'ai vu à la télévision des émissions sur ce sujet. J'en ai aussi entendu parler à la radio. Mais ceci reste très confus pour moi. Je ne comprends rien de ce qu'expliquent les invités de ces émissions. Ils ne prennent pas en considération les citoyens analphabètes que nous sommes», estime Khalid, ouvrier. «C'est vrai qu'on entend tout le temps parler de changement, mais j'ignore sur quoi il va porter exactement», indique Brahim, vendeur ambulant. «Les émissions politiques qui passent sur les deux chaînes nationales ne nous aident pas beaucoup à comprendre», se désole-t-il.

Ceci est l'avis de bon nombre de personnes rencontrées dans la rue. En effet, toutes estiment que les émissions consacrées à ce sujet ne sont pas destinés au grand public. Du coup, ces personnes se sentent lésés par ces programmes. «On ne comprend rien à la télévision. Ils invitent des gens qui passent leur temps à se bagarrer. Il n'y a aucune prise de parole sérieuse. Tout le monde parle en même temps», lance Adil, jeune concierge. Par rapport aux changements promis, Adil est très sceptique. «On attend de voir ce qui va en sortir, de cette réforme», lâche-t-il. Et il n'est pas le seul. «Le problème qui se pose toujours est que les paroles et les promesses que nous entendons sont très loin de la réalité que nous vivons», explique Malik, son collègue.

D'autre part, certains, malgré leur analphabétisme et leur modestie, suivent l'actualité politique de très près. C'est le cas de Bouchaib et Abdelkabir, respectivement, éboueur et commerçant. «Nous espérons sérieusement que les changements promis soient réels», souligne Bouchaib. «Nous ne mettons nullement en doute la volonté de notre Roi, on souhaite simplement que les autres responsables soient à la hauteur de leurs paroles», ajoute-t-il. Soucieux de voir la jeunesse du pays obtenir toutes ses chances dans la vie et se hisser au sommet pour participer, elle aussi, à la prise de décisions, Abdelkabir souhaite que la réforme constitutionnelle permettra aux jeunes de trouver leur place. «Le plus important à mon avis c'est que les citoyens soient égaux devant les opportunités d'accéder aux postes décisifs», assure Abdelkabir.

Ignorance totale
«La société marocaine a complètement changé. Aujourd'hui, les enfants ne respectent plus leurs parents. Les filles fument en public sans aucune gêne. J'espère que la nouvelle Constitution viendra nous rappeler nos bonnes vieilles coutumes», indique Abdelmalek, éboueur, 57 ans. Et oui, certaines personnes pensent que l'objectif d'une réforme constitutionnelle est de remettre de l'ordre au sein de la famille marocaine. «Depuis l'arrivée de la parabole, la famille a perdu toutes ses valeurs d'antan dont nous étions fiers. Actuellement, en plus de la calamité des programmes diffusés sur les chaînes étrangères et qui n'ont rien à voir avec nos traditions et notre culture, les deux chaînes nationales se sont aussi mises à diffuser, en boucle, des séries mexicaines et turques, au lieu de se soucier des vrais problèmes de la population», insiste Abdelmalek.
Hamid, mécanicien de 56 ans, croit également que la nouvelle Constitution aura un lien étroit avec l'amélioration de sa situation sociale. «J'ai entendu parler de la réforme constitutionnelle. Je travaille sans aucune couverture sociale ni médicale, indique-t-il, j'espère lorsque le “oui” l'emportera, ma situation sociale va s'améliorer».

Repères
Ignorance
Une grande majorité des citoyens ignore tout des bouleversements que connaît la scène politique du Royaume, y compris lorsque ces changements les concernent, en particulier la réforme constitutionnelle.
Émissions de télé
Les programmes de télévision qui traitent de la réforme constitutionnelle n'arrivent pas à toucher le «Marocain lambda», qui représente la plus grande part de la population marocaine.

Certains sont totalement dépassés La «fameuse» Lemati12 Par Hafsa SAKHI

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 55
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum