Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Programme du gouvernement Les débats lancés aujourd’hui au Parlement

Aller en bas

default Programme du gouvernement Les débats lancés aujourd’hui au Parlement

Message par Admin le Lun 23 Jan - 21:36



-Benkirane arrivera-t-il à convaincre?
-Réponse jeudi à l’opposition


Programme du gouvernement Les débats lancés aujourd’hui au Parlement P2_13010
En améliorant le pouvoir d’achat, le gouvernement de Abdelillah Benkirane veut stimuler la consommation et donc booster la production. Et qui dit production dit emploi. Il faut espérer que ce soit aussi facile à faire qu’à dire

Après avoir obtenu la confiance des électeurs le 25 novembre dernier, Abdelillah Benkirane, nouveau chef du gouvernement, est en quête de celle des parlementaires. En présentant, jeudi dernier devant les deux chambres du Parlement, son programme, Benkirane s’est voulu rassurant quant à l’avenir. Pour son premier exercice devant l’instance législative, en tant que chef du gouvernement, Benkirane, également secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD), s’en est assez bien sorti.
Conscient qu’il est attendu de pied ferme par l’opposition, Benkirane avait commencé quelques jours avant son intervention devant le Parlement à baliser la route. Il sait qu’il aura fort à faire face à l’opposition qui, à peine le programme présenté, a déjà commencé à s’agiter et à manifester ouvertement son rejet.
En tout cas, les prochains jours seront assez chauds pour la coalition formée autour du PJD (PI, PPS et MP). Mais cela n’empêchera certainement pas le chef du gouvernement de dormir sur ses deux oreilles. En effet, il dispose d’une majorité confortable (227 députés sur 395) qui va lui permettre de valider son premier examen.
Benkirane et son équipe le savent certainement: ils seront attaqués sur les chiffres avancés dans le programme gouvernementale. A commencer par celui d’un taux de croissance de 5,5%. «C’est un chiffre aussi irréaliste qu’irréalisable au vu de la conjoncture économique qui prévaut actuellement au niveau international et particulièrement dans les pays de l’Union européenne, principaux partenaires du Maroc», soulignent les économistes de l’opposition.
L’autre chiffre qui dérange en quelque sorte l’opposition, c’est le taux de chômage que le gouvernement ambitionne de ramener à 8% d’ici 2016. «Oui, mais avec quel argent, quels financements?», s’interroge-t-on. «Ce serait une noble ambition s’il ne s’agissait pas d’une utopie dictée par les intérêts électoraux des partis de la coalition gouvernementale», affirme-t-on. Allusion est ici directement faite aux prochaines échéances électorales (régionales et communales) qui seront organisées dans les mois à venir. Mais le chef du gouvernement ne s’en cache pas. «Ce programme s’inspire des programmes électoraux des partis de la coalition gouvernementale.

», a-t-il déclaré. Il affirmera également, comme pour anticiper les critiques de l’opposition, que «le programme du gouvernement ambitionne de réaliser un taux de croissance fort, durable et générateur d’emplois en se basant sur le soutien de la demande intérieure à travers l’amélioration du pouvoir d’achat, l’amélioration de l’investissement et le renforcement de la demande extérieure». Mais cela n’est pas pour satisfaire l’opposition qui réclame des chiffres, des chiffres et encore des chiffres. Des membres de partis de l’opposition, notamment de l’USFP, du RNI et du PAM, mènent déjà campagne contre le programme du gouvernement. Et l’on peut affirmer sans risque de se tromper que ces formations politiques feront bloc et voteront contre ce programme. Un vote qui ne changera rien à la donne puisqu’il ne sera pas majoritaire. Mais qu’à cela ne tienne, l’on aura au moins instauré et engagé un débat qui faisait tellement défaut à notre jeune démocratie.

Jamal Eddine HERRADI
Programme du gouvernement Les débats lancés aujourd’hui au Parlement Eco184Édition N° 3704 du 2012/01/23

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 55
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum