Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 14:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Ven 29 Juil - 17:37

Hausse des prix : Fausses promesses !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Hausse des prix : Fausses promesses !!!

Message par Admin le Dim 19 Aoû - 6:25



Les prix des produits alimentaires de grande consommation ont subi une hausse considérable, contrairement aux promesses du gouvernement.

Le nombre de contrôleurs est insuffisant pour pouvoir inspecter efficacement les marchés marocains.

Il faut aussi veiller au respect des normes d’hygiène pour éviter des catastrophes sanitaires.

Comme à l’accoutumée, l’approche du mois sacré rime avec hausse des prix des produits alimentaires. Résultat de l’engouement du consommateur marocain en ce mois de ramadan pour tous les aliments qui garnissent la table du Ftour. Pour les commerçants, cette période est une aubaine pour réaliser de gros profits en doublant parfois les prix, et ce en l'absence de contrôle des autorités concernées. Pour réduire quelque peu les incidences de la hausse saisonnière des prix, les ménages à revenus moyens ou aisés, s’approvisionnent à l’avance en quantité appréciable, contrairement aux ménages à bas revenu qui se ravitaillent au jour le jour et subissent de plein fouet ces augmentations.

Qui est responsable de cette subite hausse des prix ?

Il suffit de faire un tour dans les marchés de la capitale économique pour constater la majoration des tarifs des produits les plus consommés en ce mois (fruits, légumes, dattes, poissons, viandes blanches, épices, légumineuses …), mis à part les 15 produits subventionnés par l’Etat (carburant, gaz butane et farine de blé dur, sucre…). Les prix ne sont pas homogènes et varient d’un souk à l’autre et d’un marchand à un autre.

Cependant, à la veille du mois de Ramadan, le gouvernement, par le biais de son ministre chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, Najib Boulif, avait annoncé que l'approvisionnement en produits de grande consommation serait assuré de manière suffisante et que l’offre devrait être nettement supérieure à la demande normale.


L’Etat a même mis en place des mesures préventives pour répondre aux besoins du marché, notamment en produits laitiers, en approuvant un décret suspendant la perception des droits d'importation sur le lait UHT durant la période du 10 juillet au 10 août.



Pourtant, rien n’a été fait, car malgré ces mesures censées réguler les prix, le marché impose ses abus.

La responsabilité est partagée entre les commerçants et les pouvoirs publics auxquels revient l'autorité de contrôle.

D’après les associations de protection des consommateurs, cette situation est due au manque d’instruments et de moyens humains. «Le nombre de contrôleurs est insignifiant et ne permet pas de maîtriser les pratiques du marché», précise un membre de l’Association des consommateurs.

Parmi les infractions que l’on observe chez les négociants la non-indication des prix sur les produits qui sont fixés au gré des humeurs.

La loi 31-08 édictant les mesures de protection des consommateurs, est cependant claire sur ce point. Elle stipule que «l’indication du prix ou du tarif, dont l’information est obligatoire en application de l’article 3, doit comprendre le prix ou le tarif global à payer par le consommateur y compris la taxe sur la valeur ajoutée, toutes autres taxes, ainsi que le coût de tous les services à payer obligatoirement en supplément par le consommateur».

Pour leur part, les commerçants attribuent cette hausse à la spéculation initiée par les intermédiaires attribuent cette hausse à la demande croissante des ménagères, la hausse des prix du carburant et celle des prix des produits en amont, c’est-à-dire les grossistes.

Ils fustigent aussi le commerce parallèle, notamment les marchands ambulants qui envahissent les rues et qui ne sont soumis à aucune contrôle administratif et ne s’acquittent pas d’impôts.

La sécurité alimentaire

En plus de la hausse endiablée des prix, la sécurité alimentaire fait défaut, surtout en période estivale qui enregistre 50% des intoxications alimentaires et qui coïncide depuis quelques années avec le mois sacré. Le risque est partout, dans les foyers, les restaurants structurés ainsi que les commerces ambulants. En effet, en ce mois sacré même si le plat traditionnel (ftour) est préparé à la maison, les gens ont tendance à rompre le jeûne, ou à déguster des friandises à l’extérieur dans des restaurants, des snacks et des fast food.

Déjà, durant les trois derniers mois, 500 cas d’intoxications ont été signalés dans le Royaume, dont 300 dans des espaces publics : une école à El Hajeb, une colonie de vacances à Saïdia et un snack-restaurant à Souk Larbâa.

Mais ces chiffres sont susceptibles d’être incomplets puisque tous les cas d’intoxications ne sont pas déclarés.

Selon le docteur Sanaa Benlarabi, du département de toxicovigillance du Centre antipoisson et de pharmacovigilance du Maroc, le ministère renforce les campagnes de sensibilisation durant cette période de l’année à l’aide de messages transmis par les relais de communication. Des campagnes pour alerter la population et les commerçants sur la nécessité de respecter les normes d’hygiène.

Une commission provinciale de contrôle est cependant présente dans chaque province pour effectuer des inspections des souks à cet effet.

Là encore, les associations des consommateurs dénoncent un manque de moyens et un contrôle insuffisant et exigent des autorités concernées de renforcer la vigilance et de durcir les sanctions.

Par L.Boumahrou
Vendredi, 27 Juillet 2012 11:10

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 53
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum