Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Gouvernement L'Istiqlal aurait mal géré les négociations avec Benkirane

Aller en bas

default Gouvernement L'Istiqlal aurait mal géré les négociations avec Benkirane

Message par Admin le Mer 28 Déc - 21:24



Il y a un vrai malaise au sein de l'Istiqlal que ses dirigeants essaient tant bien que mal de contenir dans une proportion gérable. Militants et membres du conseil national n'arrivent toujours pas à avaler la manière dont Abbas El Fassi a négocié la présence de leur parti au sein de la majorité.

Gouvernement L'Istiqlal aurait mal géré les négociations avec Benkirane Benkir30

Ils ne parlent pas de six ministères, mais plutôt de cinq et demi, allusion faite au secrétariat d'Etat aux Affaires étrangères. Deuxième parti sorti des urnes après le PJD avec 60 députés, l'Istiqlal se voit talonné par le PPS qui lui n'a décroché que 18 sièges. Plus encore, selon les bruits qui courent au sein du parti de la balance, le PPS serait mieux loti après avoir été gratifié de départements stratégiques comme la Santé, l'Habitat ou encore l'Emploi. Comparativement, l'Istiqlal aurait, jusqu'à nouvel ordre, obtenu les ministères du Commerce et de l'Industrie, de l'Agriculture et des Pêches, de la Jeunesse et des Sports, de l'Education nationale et de l'Artisanat, en plus du secrétariat d'Etat susmentionné. Ces départements, combien même importants, ne répondent pas aux aspirations des istiqlaliens.

Certes, la présidence du Parlement, revenue à un istiqlalien en la personne de Karim Ghellab, représente un prestige pour le parti, mais l'on pense pouvoir faire mieux. Ainsi, le différend Istiqlal-PJD sur le ministère de l'Equipement et du Transport n'aura été que la goutte qui fait déborder le vase. Les istiqlaliens pensent que leurs négociateurs ont été bernés par Benkirane qui aurait fait perdurer le quiproquo autour de ce département pour mettre l'Istiqlal devant le fait accompli. Aujourd'hui, les conseils nationaux des deux partis croisent le fer mettant les chefs de file en une situation peu confortable.

S'ajoute à cela la déclaration d'El Fassi de n'avoir soumis aucune liste des ministrables à Benkirane, tandis que ce dernier affirme avoir envoyé sa copie au Cabinet royal. Voilà qui rajoute à l'imbroglio ambiant et remet les compteurs à zéro aux yeux des observateurs. Quant au Mouvement populaire qui espérait avoir meilleur traitement que le PPS, ses dirigeants préfèrent jouer la carte de l'apaisement. Les harakis ne se bercent plus d'illusions, mais ils gardent l'espoir de pouvoir présider la Chambre des conseillers. Un prestige politique pour calmer les ardeurs en attendant des jours meilleurs. Avec des départements comme l'Intérieur, l'Energie, le Tourisme et la Modernisation des secteurs publics, le parti de Mohand Laenser peut même être conciliant pour laisser passer l'orage.



Par Mostafa Bentak
Gouvernement L'Istiqlal aurait mal géré les négociations avec Benkirane Lemat131 Publié le : 28.12.2011 | 18h08

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 55
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum