Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Parlement Les profils de ceux qui vont légiférer

Aller en bas

default Parlement Les profils de ceux qui vont légiférer

Message par Admin le Mar 13 Déc - 22:40



Les premières tractations pour la constitution de la nouvelle majorité gouvernementale commencent à déboucher sur du concret. L'on parle de garder la présidence du perchoir pour un candidat de la majorité parlementaire. Enfin, un clin d'œil en direction de l'institution parlementaire qui a, dans le cadre de la nouvelle Constitution, un pouvoir à part entière, c'est-à-dire le pouvoir législatif.

Parlement Les profils de ceux qui vont légiférer Parlem15

Raison pour laquelle la composition de la Chambre des représentants, principale machine législative, compte beaucoup surtout qu'on attend d'elle la concrétisation des choix constitutionnels… C'est pourquoi beaucoup de questions se posent quand à la composition de cette chambre après les élections du 25 novembre. Qui sont ces nouveaux locataires de la première chambre ? Quel est leur niveau d'instruction, leur formation, leur profession, leur moyenne d'âge…? La réponse à ces questions est de nature à rassurer ou inquiéter l'opinion publique quant au devenir du pays. Car, la nature des nouveaux députés et leur niveau d'instruction et leurs compétences… sont de nature à révéler comment sera le parlement de demain et s'il sera différent de celui des anciennes législatures. Des questions dont on ne trouve pas réponse sur le site (www.elections2011.gov.ma) alors que c'est lui qui centralise toutes ces données.

Ce qui n'est pas surprenant sachant que quelques partis politiques qui disposent de ces informations ne font pas l'effort de les communiquer à l'opinion publique. En tout cas, l'on sait déjà que l'une des revendications de l'opinion publique sera prise en compte. Il s'agit de celle appelant au rajeunissement des élus et de leur renouvellement. En effet, dans une grande propension, les nouveaux locataires sont jeunes et peu d'anciens élus ont pu rempiler (voir www.lematin.ma). Aussi, les données qu'on a pu collecter auprès de quelques partis qui ont bien voulu nous les fournir, sont rassurantes. Par exemple, le groupe des 107 parlementaires du Parti de la justice et du développement (PJD) a une moyenne d'âge de 46 ans. Tous les parlementaires du PJD ont le Baccalauréat, 6 ont, au moins, le Diplôme des études universitaires générales (DEUG). 101 parlementaires sont titulaires de diplômes universitaires supérieurs, 37 représentants parmi eux sont titulaires de doctorats ou de diplômes équivalents. Plus que cela, 18 députés disposent de deux diplômes universitaires au moins dans des spécialités différentes… Parmi ces députés il y a 16 ingénieurs, neuf médecins, neuf avocats, sept entrepreneurs et chefs d'entreprise, un artiste… Si cela constitue une force de la majorité gouvernementale, un coup d'œil sur la composition des députés de l'opposition montre qu'il y a également des cadres de haut niveau.

Par exemple, les 39 députés de l'Union socialistes des forces populaires (USFP) sont composés à 50 % de jeunes. En effet 28 députés ont entre 40 et 50 ans et huit parmi eux ont moins de 40 ans. Onze députés ont, par ailleurs, plus de 50 ans. Parmi ces députés figurent trois ingénieurs, quatre avocats, quatre entrepreneurs, onze enseignants, cinq fonctionnaires… De son côté, le Rassemblement national des indépendants (RNI), qui a 52 sièges à la première Chambre, compte parmi ses rangs 39 enseignants universitaires. Le reste est composé de députés ayant un niveau secondaire (11 parlementaires) et primaire (deux députés). A leur tour, des responsables du Parti authenticité et modernité (PAM) soulignent que parmi leurs rangs on compte des députés ayant un niveau universitaire… C'est vrai que c'est rassurant de voir des ingénieurs, des avocats, des médecins… intégrer les dédales de l'institution parlementaire, ce qui est de nature à relever le niveau du débat et la qualité de la production législative. Mais, sur le plan politique, une question se pose : est-ce que ce sont vraiment là les élites des classes politiques qui sont élues? Si ce n'est pas le cas, ce sont donc des technocrates qui n'ont rien à voir avec les politiciens qui ont été choisis par les électeurs. La reprise des travaux de la Chambre des représentants nous en dira davantage.

Comparaison
Pour rappel, en termes de catégories professionnelles, la Chambre des représentants issue des élections de 2007 avait été marquée par une montée des hommes d'affaires et un repli des enseignants, des avocats (qui étaient déjà rares) et des médecins.
Ainsi, le taux de présence des hommes d'affaires dans la structure de la première Chambre a été multiplié par trois chez l'USFP et par deux chez les istiqlaliens et le PJD. Ce qui signifie que les accréditations avaient été octroyées, en priorité, aux candidats ayant les moyens de mener une campagne électorale garantissant l'obtention d'un siège au Parlement. La lecture des résultats des élections de 2002 montre que les enseignants (primaire, secondaire et enseignement supérieur) avaient occupé la tête des candidats qui ont pu décrocher des sièges à la première Chambre. Il s'agit de 75 députés, suivis de ceux issus des professions libérales, 35 hommes d'affaires, 31 commerçants et 36 directeurs d'entreprise.

Repères
Députés ministrables
Il est à signaler que le nombre des cadres parmi les députés risque de diminuer. Car, il est attendu qu'une bonne partie des prochains ministres sera choisie parmi ces élus.
Législature
2007-2011
Les résultats du scrutin de 2007 ont montré la présence de 55,25 % de députés ayant un niveau d'enseignement supérieur et appartenant à diverses catégories socioprofessionnelles.



Par Brahim Mokhliss
Parlement Les profils de ceux qui vont légiférer Lemat116 Publié le : 13.12.2011 | 17h51

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 55
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum