Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Elections législatives: Le jour du test

Aller en bas

default Elections législatives: Le jour du test

Message par Admin le Sam 26 Nov - 14:13



-1.521 liste en compétition
-10.000 meeting et rencontres
-Le taux de participation, grande inconnue


Elections législatives: Le jour du test  P2_9410
Votera, ne votera pas? C’est la grande question qui turlipine les observateurs et les partis politiques. Un taux d’abstention élevé réduirait de la portée des législatives anticipées de ce vendredi

Ouf! La campagne électorale, clôturée hier à minuit, s’est finalement déroulée sans trop de heurts, ou presque. Les incidents enregistrés ici et là sont sans gravité apparente comparativement avec ce qui s’était passé lors des précédentes consultations électorales. Les partis politiques ont, il est vrai et pour la première fois, mieux encadré leurs campagnes et leurs candidats. Signe des temps ou preuve de maturité, le ton sur lequel s’est déroulée la campagne interpelle à plus d’un titre. D’abord par le nombre de meetings, manifestations, rencontres…
Dans ce cadre, les différentes formations politiques participant aux élections ont tenu, depuis le début de la campagne le 12 novembre, près de 10.000 activités. Elles ont toutes trait directement à la mobilisation des électeurs, à l’explication des programmes politiques, économiques et sociaux des différentes formations qui se présentent au scrutin de ce 25 novembre. Ces activités ont drainé plus de 700.000 participants, soit une moyenne de plus de 60.000 participants par jour, selon des estimations de nombreux observateurs. On indique auprès du département de l’Intérieur que huit partis politiques, sur les 31 qui prennent part à ces législatives anticipées, ont mobilisé à eux seuls quelque 75% du total des participants au niveau national. Mais l’Intérieur ne dévoile pas de quels partis il s’agit.
Toutefois, une source bien informée a indiqué à L’Economiste que ce sont l’Istiqlal, l’USFP, le PPS, le PJD, le RNI, le Mouvement populaire et le PAM qui ont organisé le plus grand nombre de meetings et de rencontres. En outre, et contrairement à ce que l’on pourrait penser, quelque 52% des participants aux activités organisées par les formations politiques ont été enregistrés en milieu rural et 48% en milieu urbain.
Il faut savoir que dans le cadre du suivi des campagnes électorales et la mise en oeuvre des mécanismes de moralisation de l’action politique, le ministère de l’Intérieur a mis sur pied une commission centrale chargée de réceptionner les plaintes liées au déroulement de l’opération électorale. Après leur traitement, la commission prend les mesures qui s’imposent à leur sujet, en coordination avec les walis et gouverneurs des régions et les gouverneurs des préfectures et provinces.
Pour rappel, 1.521 listes sont en compétition dans les 92 circonscriptions électorales locales pour pourvoir 305 sièges à la Chambre des représentants. Soit une moyenne de 16 listes par circonscription. L’on note, et c’est une première dans l’histoire électorale du pays, que le taux des nouveaux candidats parmi les mandataires des listes locales s’élève à 87,57%. En outre, 36,03% des mandataires ont moins de 45 ans et 36,16% sont âgés entre 45 et 55 ans.
Les nouvelles élites tant recherchées sont donc là. Et si les électeurs voulaient bien se donner la peine d’aller aux urnes, l’on peut espérer que la future Chambre des représentants ne ressemblera pas à un jurassic-park.

Plaintes
Jusqu’au 21 novembre, un total de 349 plaintes ont été traitées et des mesures ont été prises à leur sujet. Parmi ces plaintes, 84 sont d’origine connue, 28 d’origine inconnue, 237 rapportées par voie de presse.
Le traitement des plaintes et articles de presse a donné lieu à l’ouverture d’une enquête judiciaire par les parquets au sujet de 41 plaintes. Quant à la poursuite des enquêtes par les autorités provinciales et de sûreté, elles concernent 74 plaintes en prélude à leur examen et à la prise de la décision appropriée par la commission centrale.
L’on a également noté le classement sans suite de 227 plaintes pour absence de preuves, alors que quatre plaintes à l’encontre de présidents de conseils communaux ont été soumises à l’Inspection générale de l’administration territoriale aux fins d’examen du bien-fondé des transgressions qui leur sont reprochées.
Selon leur nature, 109 des plaintes traitées concernent le non-respect des règles juridiques régissant la campagne électorale (31,23 %), 70 plaintes pour soutien de candidats par les autorités et leurs agents (20,06%), 59 sont relatives à l’inscription sur les listes électorales (16,91%) et 44 autres pour mobilisation dans la campagne électorale de moyens de l’Etat ou des collectivités territoriales, (12,61%). Il y a eu également 39 plaintes pour tentative d’influencer les électeurs (11,17 %) et 28 autres pour campagne électorale avant terme (8,02 %).


Jamal Eddine HERRADI
Elections législatives: Le jour du test  Eco127 Édition N° 3664 du 2011/11/25

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 55
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum