Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Intoxication alimentaire : Mieux vaut prévenir que guérir

Aller en bas

default Intoxication alimentaire : Mieux vaut prévenir que guérir

Message par Admin le Ven 14 Sep - 11:43




Il n’a jamais fait aussi chaud comme ces derniers jours, nous sommes face à une canicule qui n’épargne aucun continent, pratiquement tous les pays sont concernés par ce phénomène que ce soit la France, l’Angleterre, l’Allemagne, la Finlande, la Suède et plus proche de nous l’Espagne ou les pays du Maghreb. Le thermomètre grimpe, atteignant des températures records jamais enregistrées auparavant Il est vrai que nous

sommes au mois d’Aout, cela se comprend qu’il fasse chaud, mais cela ne doit pas pour autant nous faire oublier que nous devons faire preuve de vigilance, car qui dit chaleur dit aussi risques de maladies et plus particulièrement les intoxications alimentaires. Entre douleurs abdominales, vomissements, diarrhées, fièvre et le risque de se déshydrater, il y a lieu de prendre toutes les précautions pour ne pas être victime d’une gastro-entérite qui peut être très dangereuse quand il s’agit de bébés ou de personnes âgées. Et comme dit l’adage : mieux vaut prévenir que guérir.

L’été rime avec soleil, bord de mer, piscine, baignade, bronzage, une période où l’on se laisse aller, il est tout aussi préférable de manger dehors un sandwich, une pizza, un bol de harira,… Entre fast-food, mahlaba, gargote ou vendeurs de saucisses, on calme comme on peut sa faim et on en vient à oublier les dangers auxquels on s’expose surtout par la chaleur qui fait actuellement, et qui favorise la propagation de toutes sortes de microbes.
La contamination des aliments peut se produire à tous les niveaux de la chaîne, du producteur au consommateur en passant par le transport, le stockage et la distribution.
Dans la plupart des cas, l’infection ou l’intoxication alimentaire ne se produit qu’au moment où des germes pathogènes sont présents en quantité suffisante. C’est le rôle de chaque maillon de la chaîne de veiller à l’hygiène des denrées alimentaires, en évitant le plus possible la contamination par des germes pathogènes ou en évitant qu’ils se multiplient.
Le dernier maillon de la chaîne est le consommateur et les choses tournent bien souvent mal à ce niveau. La plupart des contaminations alimentaires trouvent leur origine dans un mauvais ou un non respect des règles de conservation.
La saison où on enregistre le plus de cas d’intoxications alimentaires, c’est bien entendu l’été ou elles sont beaucoup plus répandues à cause des conditions favorables à leur propagation dont notamment la chaleur, la mauvaise conservation des aliments, et aussi la prolifération des vendeurs de sandwichs ambulants …

Qu’est ce qu’une intoxication alimentaire ?

Une intoxication alimentaire est une affection qui atteint accidentellement une ou plusieurs personnes après avoir consommé des aliments ou des boissons contaminés par des agents infectieux. Elle est appelée toxi-infection alimentaire si elle résulte d’une infection. Si deux personnes ou plus ont mangé des nourritures de même origine et tombent malades, les médecins la nomment toxi-infection alimentaire collective ou TIAC. Celle-ci doit être déclarée auprès des responsables du ministère de la santé de votre région afin de rechercher la cause, de limiter l’épidémie, de prévenir les récidives et de prendre les mesures spécifiques auxquelles le ministère de la santé accorde une grande importance.

Quels sont les germes en cause ?

Les principaux germes pathogènes qui peuvent contaminer les produits alimentaires et infecter directement notre système digestif sont les germes salmonella et listeria et les colibacilles
Au cours des dernières années, de nouveaux germes pathogènes ont fait leur apparition dans notre alimentation, notamment le campylobacter et le yersinia.
Les salmonelles provoquent pratiquement la moitié des infections alimentaires. Elles se trouvent principalement dans des produits d'origine animale comme le poulet, les œufs. Néanmoins, d'autres aliments peuvent en contenir, par exemple, la viande, les crevettes, les produits laitiers tels que le fromage ou le lait cru, les épices et les herbes aromatiques.
Les salmonelles survivent bien dans le réfrigérateur, mais ne s'y développent pas. En revanche, elles se multiplient très rapidement à température ambiante. Elles ne sont détruites qu'à une température supérieure à 65°C.
Escherichia coli est une bactérie qui réside dans les intestins des hommes et des animaux, et qui dans la plupart des cas est anodine. Il y en a cependant certains types qui peuvent causer de graves infections intestinales.
La présence de cette bactérie est un indicateur d’hygiène. Elle se trouve le plus souvent sur des aliments crus, mais peut aussi se trouver dans des plats réchauffés. Etant donné que ces germes se retrouvent normalement dans les intestins, leur présence dans les aliments indique une contamination par des matières fécales.
Le Clostridium Botulinum qui est responsable du botulisme. Cette contamination, très rare, se fait via des salaisons ou des conserves de viande ou de poisson. Les toxines touchent le système nerveux central, ce qui peut provoquer des paralysies fatales.
Les staphylocoques sont des bactéries à la fois humaines et animales. Elles peuvent contaminer un aliment par l’air, par des éternuements ou par un contact avec les mains. Les toxines produites par le Staphylocoque aureus, sont résistantes à la chaleur. D’où l’importance de bien conserver les denrées alimentaires au frais avant la cuisson, car le Staphylocoque aureus ne peut pas se multiplier, et ne peut donc pas produire de toxines, à des températures inférieures à 10°C.

Quels sont les signes de l’intoxication alimentaire ?

Les symptômes et les délais d’apparition des symptômes varient en fonction de l’espèce bactérienne incriminée, la dose ingérée et la vulnérabilité de la personne.
Mais le plus souvent apparaissent :
des diarrhées aiguës, des vomissements, des douleurs au ventre, des céphalées, de la fièvre
L’intoxication par voie alimentaire se manifeste après une durée d’incubation généralement courte de 2 à 4 heures (minimum 1/2 heure, maximum 8 heures) par l’apparition brutale de ces symptômes.
La température est habituellement normale ou peu élevée.
La durée de la maladie est courte, rarement plus d’un jour ou deux
Le risque majeur est la déshydratation surtout chez l'enfant et la personne âgée.
Cependant, si les signes prennent des heures pour se manifester, cela peut être plus grave parce que le mal a eu le temps de s’installer. Il faut donc se méfier des signes qui apparaissent tardivement lors des intoxications.

Quelle attitude adopter en cas d'intoxication alimentaire?

L’intoxication alimentaire n’est pas anodine comme peuvent le penser certaines personnes qui mangent n’importe quoi, elle peut même être très dangereuse et un drame n’est pas à écarter, d’où l’importance de prendre les choses au sérieux et de savoir ce que vous achetez, ce que vous mangez, la provenance des aliments, leur conservation, la chaine de froid, la date de péremption…
Heureusement, les problèmes après la consommation d’un produit alimentaire contaminé chez une personne adulte et saine se limitent le plus souvent à une forme bénigne de gastro-entérite. Certaines bactéries peuvent cependant provoquer de sérieuses diarrhées pouvant entraîner un état de déshydratation.
Le traitement des infections et des intoxications alimentaires varie donc en fonction de la bactérie à l'origine de la contamination mais aussi selon la personne infectée. En particulier pour les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes et toutes personnes dont le système immunitaire est affaibli, les infections et intoxications alimentaires ne sont pas du tout anodines et dans ces cas, il faut toujours consulter le plus rapidement votre médecin traitant ou de vous orienter vers l’hôpital le plus proche et la pharmacie au besoin.
Et comme d’habitude, je ne puis que vous conseiller de faire très attention et de prendre toutes les précautions indispensables car il vaut mieux prévenir que guérir

Les précautions à prendre

Pour éviter une intoxication alimentaire, il faut tout d’abord se laver les mains avant de toucher une denrée alimentaire et bien sûr, avant de passer à table. Boire de l'eau propre, filtrée ou minérale, en se méfiant des glaçons veiller à ne jamais rompre la chaîne du froid et ne jamais recongeler un produit décongelé, ni consommer un aliment qui l'a été.
Laver les torchons de cuisine très fréquemment.
Utiliser aussi souvent que possible le papier absorbant, utiliser le moins possible les planches à découper, saladiers et spatules, en bois, propices à la prolifération des bactéries.
Ne pas utiliser les ustensiles de cuisine pour préparer différents aliments sans les avoir lavés entre-temps.
Nettoyez avec un produit détergent puis rincez avant d'être essuyés, table ou plans de travail entre chaque type d'aliment cuisiné. Laver avec soins les fruits et légumes à l'eau propre.
Respecter la date de péremption (date limite de consommation) des aliments. La date limite de consommation pour les viandes hachées emballées, varie de 4 à 10 jours en fonction de la nature de l'emballage. Pour le lait pasteurisé frais, le délai est de 7 jours, maximum). Dans tous les cas, si l'emballage d’un produit est endommagé ou s’il est sorti de cet emballage, la date de péremption est considérablement raccourcie, se méfier des boites de conserves bombées, placer tous les aliments au réfrigérateur, éviter de consommer les poissons dont la provenance est douteuse ou ceux qui sont exposés à la vente en plein air
Il y a des situations tellement inquiétantes, tellement dangereuses qui mettent directement en péril la santé de nos concitoyens que l’on finit par ne plus comprendre la raison d’être des services chargés de procéder à la lutte contre tous ces vendeurs de maladies qui pullulent partout que ce soit en ville ou au niveau des quartiers populaires et qui semblent ne craindre personne. Il y a des lois, il s’agit de les faire appliquer et qu’elles soient respectées par tous.
Profitez de vos vacances, sortez, amusez-vous, mangez dehors, c’est un plaisir, des moments agréables en famille dont vos enfants garderont de très bons souvenirs, mais soyez très vigilants en ce qui concerne les produits alimentaires que vous choisissez.
Devant le doute, n’hésitez pas à refuser tout produit qui vous semble suspect et surtout ne privilégiez pas ce qui est bon prix, ce qui n’est pas cher car c’est souvent là où se trouve le réel danger.


Écrit par Ouardirhi Abdelaziz
19/09/2012

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 55
Localisation : TAZA / MAROC

https://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum