Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Le ministre de la santé le confirme 50 Marocaines porteuses de PIP

Aller en bas

default Le ministre de la santé le confirme 50 Marocaines porteuses de PIP

Message par Admin le Dim 29 Jan - 12:07



Au lendemain de la réunion, tenue jeudi dernier, qui a regroupé outre le ministre de la Santé, les directeurs centraux, les services de pharmacovigilance, l'Ordre des médecins et la Société marocaine de chirurgie esthétique, le Matin a joint au téléphone El Hossein El Ouardi, ministre de la Santé, qui a affirmé que les prothèses PIP ont bel et bien été commercialisées au Maroc.

Le ministre de la santé le confirme 50 Marocaines porteuses de PIP Pip10

«Sans dramatiser, je tiens à dire qu'après vérification que les implants PIP ont bel et bien été commercialisés au Maroc par une société ayant obtenu l'autorisation et l'enregistrement auprès du ministère de la Santé le 28 avril 2005. Cette société a depuis fait faillite», a précisé El Hossin El Ouardi, dans un entretien téléphonique accordé au Matin, hier vendredi. Cette affirmation du premier responsable du secteur de la santé intervient après les assurances de l'ancienne ministre de tutelle qui avait assuré dans un communiqué de presse, le 27 décembre, que «La marque Poly Implant Prothèses (PIP) ne fait pas partie des prothèses mammaires ayant obtenu le certificat d'enregistrement au Maroc».

Par conséquent, El Hossin El Ouardi appelle l'ensemble des femmes porteuses de ces prothèses à les retirer dans les plus brefs délais même si «aucune cause à effet, entre le port de ce type d'implants et l'apparition de cancer, n'est pour l'heure établie», a tenu à rassurer le nouveau ministre de la Santé. Cette mesure de précaution est motivée selon ce dernier par quatre raisons essentielles. «En tant que professionnel de la Santé, je souligne que ces types de prothèses, les PIP, sont les seules au monde à ne pas avoir de double paroi.
Le gel, qui est un gel industriel et pas médical, finira par traverser la barrière et se diffuser dans les tissus mammaires. Une prothèse mammaire a une durée de vie de seulement 7 ans », a expliqué, au Matin, M. El Ouardi.

De plus, le nombre de femmes qui en sont porteuses au Maroc, une cinquantaine, est relativement restreint, «nous sommes loin des milliers de porteuses comme cela est le cas en Europe», la prise en charge s'en trouve ainsi facilitée. Se voulant à la fois prudent et rassurant, le ministre de la Santé a tenu à préciser : «je ne sais pas de quoi sera fait demain. Dans un souci de transparence et dans de l'intérêt principal et du respect de nos concitoyennes, j'invite ces femmes porteuses à se rapprocher des structures de pharmacovigilance ouvertes 24 heures/24».

Le Centre national de pharmacovigilance est joignable au le 080 1000 180.
Pour rappel, une vingtaine de cas de cancer chez les femmes porteuses de prothèses du type PIP avaient été rapportés courant décembre 2011 en France.
Jean-Claude Mas, le fondateur de la société de prothèses mammaires PIP (Poly Implant Prothèse) a été mis en examen dans la nuit de jeudi à vendredi à Marseille pour «blessures involontaires».
Cette mesure a été qualifiée de «soulagement pour l'ensemble des victimes» par l'avocat des femmes porteuses de ces implants.

La Société marocaine de chirurgie plastique
La Société marocaine de chirurgie plastique reconstructive et esthétique, dont le siège est à Casablanca, a pour but de contribuer au développement de la chirurgie plastique, en coordonnant et diffusant les travaux effectués, par les spécialistes de cette branche de la chirurgie, et ceux des disciplines médicales et chirurgicales ayant un rapport avec elle. Cette société est de caractère exclusivement scientifique tant dans son esprit que dans ses activités
La Société marocaine de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique tiendra son 16e congrès international les 6 et 7 avril prochain à l'hôtel Le Royal Mansour Méridien de Casablanca. Lors de cette rencontre, les spécialistes attendus de différents pays devront répondre à cette question toujours d'actualité «Chirurgie esthétique: confort ou nécessité ?» D'autre part, une table ronde sera animée par des conférenciers nationaux le 31 janvier durant laquelle seront débattus des sujets tels que Lipofiling, blepharoplastie, mammoplastie, rhinoplsatie,etc.

Repères
Les prothèses mammaires
Les prothèses mammaires sont des poches de silicone souples, remplies de gel de silicone. Elles sont introduites à l'emplacement des seins pour les gonfler, soit dans le cadre de la reconstruction d'un cancer du sein, soit pour augmenter leur volume dans un but esthétique.



Par Samir Benmalek
Le ministre de la santé le confirme 50 Marocaines porteuses de PIP Lemat138Publié le : 27.01.2012 | 16h55

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 55
Localisation : TAZA / MAROC

https://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum