Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Une collecte de déchets novatrice

Répondre au sujet

Aller en bas

default Une collecte de déchets novatrice

Message par Admin le Ven 23 Sep - 6:13

Les arrondissements de Sidi Othmane, Lissasfa, Ben Msik, Sbata, Aïn Chok et Sidi Maârouf sont en train de vivre une nouvelle expérience.


Préoccupation majeure des Casablancais, la collecte des ordures ménagères a toujours été problématique dans la métropole. Passages irréguliers de camions, conteneurs de déchets fragiles et déglingués auxquels s'ajoute le comportement incivique d'une grande partie des citoyens. Casa la blanche n'a jamais présenté un tableau aussi noir. Pourtant, les trois gestionnaires délégués pour la collecte des déchets disent ne ménager aucun effort ni moyen pour mener à bien leur mission.

Ainsi, les arrondissements Sidi Othmane, Lissasfa, Ben Msik, Sbata, Aïn Chok et Sidi Maârouf sont en train de vivre une nouvelle expérience. Certains quartiers relevant de ces six arrondissements ont été dotés d'un nouveau système de collecte des ordures ménagères. Ce système est notamment visible du côté du boulevard Inezgane, de Souk Lalla Meryem et du lotissement Doha de Sidi Maarouf. Les innovations en question portent les noms de «Eco di» et de «Geonaut».

Pour le premier, il englobe la mise à disposition des usagers de conteneurs de stockage des ordures d'un volume supérieur aux conteneurs actuels. En effet, avec «Eco di», les caissons installés dans les quartiers sur la voirie ont désormais une capacité de stockage de 5 m3 au lieu de 0,75 m3 pour les anciens bacs. Une augmentation qui permettra, entre autres, d'éviter le débordement des ordures. Mais surtout, ces nouveaux conteneurs viennent pallier les déficiences des anciens, à savoir leur faible volume et leur fragilité. Outre la meilleure capacité de stockage, les nouveaux ont une durée de vie plus longue car ils sont fabriqués en acier et disposent de fermetures pour une meilleure sécurité (incendies, odeurs nauséabondes, etc.).
De même, ce système englobe également, pour la collecte, un camion équipé d'une grue et non plus d'une benne à ordures ménagères, ce qui facilite grandement la tâche.

Ce camion est équipé d'un caisson de 25 m3 construit en acier avec une durée de vie plus longue, ainsi que d'un système de compactage étanche, évitant ainsi la fuite de jus qui arrose la voie publique le long du trajet, comme c'était le cas avec les anciens camions. Côté investissement, ce nouveau système de collecte a coûté quelque 5 MDH au gestionnaire délégué. «Depuis le lancement de «Eco di», nous avons constaté une amélioration du comportement et une participation des citoyens à ce nouveau process de collecte, ce qui nous conforte dans notre désir de faire évoluer notre métier par l'apport de nouvelles technologies», explique Gérard Prenant, directeur de Segedema Maroc.

«Geonaut», l'autre innovation présentée mardi dernier à Casablanca, consiste en un système de géolocalisation installé sur une partie des camions appartenant à la société. Il s'agit en fait d'un système novateur pour le suivi de l'exploitation au quotidien. «Les véhicules sont équipés de relais GPS afin d'avoir une position consultable à tout moment. Ce GPS est relié par satellite à une base de données cartographique située en France permettant de consulter l'ensemble des relevés en temps réel via Internet sur le site du fournisseur.

Tous les services de contrôle des communes équipées de ce système ont leur page web dédiée, leur donnant la possibilité de contrôler les horaires et le nombre de passage des véhicules», indique-t-on. La mise en place de ce logiciel pour la métropole a nécessité une enveloppe de 300 000 DH pour 10 véhicules. L'on indique également que l'équipement du reste du parc ne saurait tarder.

Des tonnes d'ordures chaque jour
Filiale du groupe Pizzorno Environnement, Segedema dessert six arrondissements à Casablanca où vivent quelque 850.000 habitants. La tâche du gestionnaire délégué se résume en deux chiffres : plus de 650 tonnes de déchets collectées par jour en hors saison et 850 tonnes en saison estivale. Segedema, c'est aussi une centaine de véhicules destinés à la collecte de déchets dans la zone : 32 ont été acquis en 2010, 23 véhicules ont été complètement refaits à neuf en 2010 et 43 véhicules ont moins de cinq ans. En 2010, Segedama Casablanca a investi plus de 25 MDH pour la rénovation de son parc de véhicules et l'acquisition des matériels nécessaires pour le bon fonctionnement de son activité. Depuis le démarrage de l'activité en 2004, les effectifs engagés à Casablanca sont passés de 985 personnes à 1 113 aujourd'hui, soit 11,5% d'agents de plus que ceux prévus initialement dans le contrat.


Repères
En chiffres
• 850 000 habitants environ vivent dans les six arrondissements concernés.
• 650 tonnes de déchets collectées par jour en hors saison et 850 tonnes en saison estivale.
• Une centaine de véhicules sillonnent la zone chaque jour pour faire la collecte.



Par Abdelhakim Hamdane
Publié le : 22.09.2011 | 17h14

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 54
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum