Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Lois électorales Le Parlement entame la discussion avant la session extraordinaire

Aller en bas

default Lois électorales Le Parlement entame la discussion avant la session extraordinaire

Message par Admin le Jeu 25 Aoû - 23:21


En attendant la session extraordinaire du Parlement qui doit probablement avoir lieu au mois de septembre, il a été jugé opportun de commencer d'ores et déjà par l'examen des projets de lois électorales adoptées en conseil de gouvernement. Hier jeudi, la commission de l'Intérieur relevant de la première Chambre s'est attaquée au projet de loi 36.11 qui porte sur la révision des listes électorales.

Lois électorales Le Parlement entame la discussion avant la session extraordinaire 20110820


Dans le pipe figure aussi les projets de lois sur l'observation des élections et sur les partis. En tout cas, une formation comme le PJD attend avec impatience que les différentes lois électorales arrivent au Parlement pour faire valoir ses positions. Le parti de la lampe l'a clairement exprimé dans une lettre qu'il a envoyée mercredi au ministère de l'Intérieur. Une missive au ton corsé qui, selon Abdelilah Benkirane, est le résultat d'un cumul. Contacté, le SG du PJD décrète que le ministère de l'Intérieur n'a pas réussi à aboutir au consensus qu'il appelait de ses vœux. «Nous avons été devant des gens qui ne semblent pas être sérieux», lance-t-il tout de go. Rappelons que le parti de la lampe refuse un seuil électoral de 3% au niveau de la liste nationale qu'il juge propice à la balkanisation du champ politique. Le parti s'accrochait aussi à la mise en place de nouvelles listes électorales au lieu d'une révision qu'il qualifie d'incomplète. Enfin, sans aller jusqu'au boycott des réunions avec le département de Taeib Cherkaoui, le PJD monte au créneau pour faire valoir ses positions.

Cette manière de chauffer la partie avec le ministère de l'Intérieur ne fait pas l'unanimité chez les formations politiques. Pour Driss Lachgar, ministre des Relations avec le Parlement, l'Intérieur n'est pas dans une dynamique d'imposition des lois.
«Il essaie, autant que faire se peut, de tenir compte des attentes et remarques de 33 partis politiques dans l'objectif d'arriver à un consensus», ajoute-t-il. En évoquant le projet de loi sur la révision des listes électorales, l'homme fort de l'USFP ne laisse pas passer l'occasion de rappeler que son parti a été le premier à proposer que des juges soient mis à la tête des commissions de révision à la place des présidents de communes. Le ministre nous affirme, par ailleurs, qu'il n'y a pas eu de réunion partis-Intérieur dans la soirée de mercredi, comme cela a été relayé par la presse. Mais il y a de fortes chances que les deux parties se soient rencontrées hier soir.

Quant au projet de découpage électoral que les partis attendent avec impatience, M. Lachgar s'est fait un point d'honneur de lever la confusion : «Nous ne sommes pas dans une dynamique de discussion du décret qui détermine les circonscriptions, dont l'architecture se fait au sein du gouvernement. Les échanges entre partis et le ministère de l'Intérieur sont menés autour des critères légaux du découpage». Voilà qui fait toute la différence.

Toutefois, la plupart des partis critiquent le fait que le découpage, cette fameuse boule qui leur donnera plus de visibilité, soit toujours sous embargo. Abdelkrim Benatiq, SG du Parti travailliste estime que tout le monde est aujourd'hui bloqué en attendant le découpage, afin d'y voir plus clair. Idem pour Mohamed Ansari, chef du groupe istiqlalien à la deuxième Chambre, qui indique que, dans sa réunion de mardi dernier, le comité exécutif du parti a insisté sur l'importance du découpage.

Sur un registre plus technique, M. Ansari nous informe que le délai qui sépare la sortie du décret fixant l'agenda électoral de la date du scrutin a été réduit de 45 à 35 jours. Ce qui laisse une marge supplémentaire au Parlement pour mieux discuter les projets de textes électoraux. Pour ce qui est enfin du seuil électoral proposé par l'Intérieur et qui est de 3% pour la liste nationale, M. Ansari estime que son maintien posera des problèmes. L'Istiqlal, qui avait proposé un seuil à 8%, s'arrime ainsi à la position de plusieurs autres grands partis qui redoutent le pullulement des formations politiques représentées au Parlement. Rappelons, à ce propos, qu'en 2007 les partis qui avaient 3% des voix au niveau national étaient au nombre de 11.

La liste nationale continue d'attiser les tirs à la corde, au sein des partis politiques, entre la branche féminine et celle qui incarne les jeunes et les cadres. Contrairement à ce qui a circulé sur le parti de la rose qui soutiendrait une liste exclusivement féminine, M. Lachgar affirme que son parti est pour une liste qui contient et les femmes et les jeunes de moins de 35 ans. Quant à l'Istiqlal, il fait un effort colossal pour contenir le débat en interne entre une jeunesse qui cherche sa place au Parlement et des femmes qui ne sont pas prêtes à lâcher prise. La question qui s'y pose aujourd'hui est celle de savoir si les femmes, qui ont profité de deux mandats successifs, ne feraient pas mieux de s'abstenir et donner leur chance à d'autres femmes. En tout cas, si les femmes s'appuient sur l'article 19 de la Constitution qui garantit l'égalité et la parité via une autorité qui doit être mise en place, les jeunes ne veulent pas laisser passer l'occasion sans faire entendre leur voix.



Par Mostafa Bentak
Lois électorales Le Parlement entame la discussion avant la session extraordinaire Lemati56 Publié le : 25.08.2011 | 19h23

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 55
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum