Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Prix à la consommation: Le poisson flambe toujours

Aller en bas

default Prix à la consommation: Le poisson flambe toujours

Message par Admin le Mar 23 Aoû - 16:48

- Plus 4,3% de hausse en juillet
- Safi et Dakhla, les villes les plus chères


Prix à la consommation: Le poisson flambe toujours  P11_2110
Après une baisse au mois de juin, l’indice des prix à la consommation a augmenté en juillet sous l’effet d’une hausse des prix des produits alimentaires

L’INFLATION a augmenté au mois de juillet. L’indice des prix à la consommation (IPC) s’est accru de 0,6% comparativement au mois précédent, selon la dernière note du Haut commissariat au plan (HCP). Une variation attribuée principalement à la hausse des prix des viandes, des légumes et des poissons et fruits de mer.
Dans le détail, l’indice des produits alimentaires a augmenté de 1,2%, en particulier celui des viandes avec 2%, les légumes avec 3,7% et les poissons et fruits de mer avec 4,3%. La pression sur les prix des poissons et fruits de mer est attribuée à une demande accrue alors que l’offre pour certaines espèces est en baisse. Selon le ministère de l’Agriculture, la production halieutique a accusé un recul de 32% au terme des sept premiers mois de l’année s’établissant ainsi à 419.087 tonnes.
Dans le cas des légumes, la hausse des prix s’explique par la fin du cycle de production pour les serres alors que la flambée des prix de la viande est attribuée à la forte demande. Parallèlement à ces hausses, le mois de juillet a été marqué par une baisse de 0,4% des prix des fruits.
Pour sa part, l’indice des produits non alimentaires a pris 0,1%. De légères variations ont été relevées pour les articles d’habillement et chaussures (0,1%) ainsi que pour le logement, eau, électricité et autres combustibles (0,1%). Idem pour les meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer. Les biens et services divers ont également pris 0,1%.
Comparé au même mois de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a augmenté de 1,8% sous l’effet d’une hausse des prix des produits alimentaires de 3,1% et de celle des produits non alimentaires de 0,8%. «Les variations enregistrées pour les produits non alimentaires vont d’une baisse de 1,4% pour les communications à une hausse de 4,6% pour l’enseignement», note le HCP.
De son côté, l’inflation sous-jacente, un indicateur qui exclut les produits volatiles et ceux à tarifs publics, est en hausse de 0,5% par rapport au mois précédent. Cet indice mesure en toute neutralité l’évolution du niveau général des prix et ne tient pas compte des produits dont les variations des prix peuvent être purement conjoncturelles. Cet indice qui retrace la tendance de fond de l’évolution des prix a également connu une augmentation de 1,3% sur une année. Par ailleurs, les hausses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Safi avec 2,7% et Dakhla avec 2,1%. Viennent ensuite Laâyoune avec 1,4% et Marrakech avec 1,2%. En revanche, l’IPC a légèrement baissé à Casablanca (-0,1%) et Oujda (-0,3%).

K. M.
Prix à la consommation: Le poisson flambe toujours  Eco46 Édition N° 3600 du 2011/08/22

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 55
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum