Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Code électoral Les partis politiques reçoivent leurs copies

Aller en bas

default Code électoral Les partis politiques reçoivent leurs copies

Message par Admin le Jeu 21 Juil - 17:19


Les différentes formations politiques devaient recevoir les premières copies du code électoral hier dans la soirée, selon Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD (parti de la justice et du développement).


Code électoral Les partis politiques reçoivent leurs copies 20110718

Histoire de mettre les partis dans le bain, ce dernier nous a déclaré que les grandes lignes du futur code ont été présentées par les responsables de l'Intérieur dans une réunion hier au siège du ministère. «Le ministre de l'Intérieur nous a promis de nous remettre le code électoral dans l'après-midi (ndlr : hier) mais les prémisses du projet nous ont été dévoilées», a-t-il affirmé. Et d'ajouter : «les grandes lignes du code électoral telles qu'elles nous ont été présentées retiennent un seuil électoral aux alentours de 6%. Le code permettra, en outre, l'utilisation de la carte d'identité nationale pour le vote à la place de la carte d'électeur qui sera remplacée par une sorte de convocation mentionnant les numéros des bureaux de vote. De même, les circonscriptions électorales seront élargies pour couvrir les provinces».

Concernant la date des élections, le responsable PJDisite a confié que la question n'a pas été abordée dans la rencontre d'hier qui fut consacrée principalement à l'écoute des propositions et remarques des partis sur les pré-projets de loi sur les partis politiques et l'observation des élections. Le parti de la lampe avait critiqué l'omniprésence du ministère de l'Intérieur dans le projet de loi. «Nous avons passé en revue toutes les dispositions du projet de loi. La réunion s'est déroulée dans de bonnes conditions. Je ne dirais pas que nous nous sommes entièrement mis d'accord sur les nouvelles dispositions mais nous allons tenter de continuer le débat lorsque le projet sera transmis au Parlement», conclut Benkirane. Pour rappel, toutes les formations politiques avaient reçu la semaine dernière les deux textes qui ont été par la suite discutés au sein de leurs plus hautes instances partisanes. De nombreux responsables politiques avaient réagi par rapport au contenu des deux copies, relevant plusieurs remarques. Celles-ci étaient relatives notamment au financement des partis, les unions politiques, la transhumance et le rôle du ministère de l'Intérieur dans le scrutin.

La réunion d'hier a donc permis aux chefs des partis de soulever directement ces points avec le ministère de l'Intérieur. Contactés, plusieurs responsables politiques ayant pris part à la rencontre, ont affiché leur satisfaction quant au déroulement de la réunion. C'est le cas de Mohamed Abied, secrétaire général de l'Union constitutionnelle (UC). «Globalement, toutes les remarques des formations politiques seront prises en considération dans le projet de loi final. Nous avons également travaillé sur la question des unions partisanes qui doit connaître des ajustements», a-t-il déclaré. Même son de cloche chez Mohamed Nabil Benabellah, secrétaire général du PPS (parti du progrès et du socialisme).

«Nous nous sommes globalement mis d'accord sur le projet de loi sur les partis. Cependant, il reste encore la question des unions politiques qui méritent d'être discutée davantage», a-t-il dit. Autrement, les unions politiques divisent encore les partis politiques. Si certains partis ne voient aucun mal à ce que ces unions ne soient pas mentionnées, d'autres au contraire s'y attachent beaucoup. Le Mouvement populaire a ainsi demandé le maintien des unions politiques dans le texte final. D'autres formations sont également montées au créneau pour demander la même chose. A noter enfin qu'une deuxième réunion sera organisée toujours au siège du ministère de l'Intérieur la semaine prochaine. Cette rencontre, qui réunira de nouveau les responsables de l'Intérieur et les chefs de partis, sera consacrée au code électoral.


Code électoral Les partis politiques reçoivent leurs copies Lemati24 Publié le : 20.07.2011 | 18h36
Par Mohamed Badrane



_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 55
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum