Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Régionalisation avancée Comment éviter les déséquilibres

Aller en bas

default Régionalisation avancée Comment éviter les déséquilibres

Message par Admin le Mer 20 Juil - 17:29

- Faire jouer la solidarité et les synergies
- Transférer les pouvoirs de l’Etat aux territoires


Régionalisation avancée Comment éviter les déséquilibres  P3_511
Source: DEPF
La structure des économies régionales semble relativement homogène avec toutefois, certaines exceptions notamment pour les régions Souss Massa, Oriental Rif et Béni Mellal Khénifra pour lesquelles le secteur primaire est surreprésenté par rapport au niveau national (17%) avec des parts respectives de 48%, 30% et 28%

Elles ne seront plus que 12 régions administratives au lieu de 16 actuellement. Le projet de régionalisation avancée fera l’objet d’un débat et d’un vote, peut-être lors de la session extraordinaire du Parlement, prévue selon certaines sources le 15 août prochain.
Le projet séduit malgré quelques réticences que l’on doit avant tout aux sensibilités régionales. Les 22 hommes et femmes qui ont travaillé sur le projet n’ont rien laissé au hasard et ont passé au peigne fin tous les aspects de l’administration territoriale et de la bonne gouvernance. Le découpage administratif proposé a donc, en priorité, tenu compte de l’équilibre entre les régions. En d’autres termes, il ne devrait plus y avoir de régions extrêmement pauvres et d’autres qui amoncellent les richesses. Un équilibre qui fera jouer les synergies et la solidarité entre régions limitrophes. En plus, les responsabilités ont été définies à différents degrés de la décision dans les futurs conseils régionaux. En même temps, elles ont été étoffées et élargies. Les présidents des conseils régionaux n’auront plus à dépendre des wali et gouverneurs, jusqu’aujourd’hui ordonnateurs des budgets des assemblées communales, pour financer leurs projets. Elus au suffrage universel, ils seront responsables devant leurs concitoyens et devant la loi. Cependant, malgré les pouvoirs des présidents qui seront étendus, l’Etat continuera à exercer l’ensemble des fonctions régaliennes. En outre, le projet aspire à doter le Maroc d’une régionalisation avancée d’essence démocratique et vouée au développement intégré et durable sur les plans économique, social, culturel et environnemental. En fait, il constitue le prélude à une profonde réforme des structures de l’Etat. Et aussi à un transfert de pouvoirs de l’Etat aux territoires. Cela ne se fera certainement pas du jour au lendemain et nécessitera, d’abord, tout un processus de décentralisation et de déconcentration.
En corrélation avec cette finalité majeure, la régionalisation avancée est aussi mue par la volonté d’impliquer les citoyens dans la gestion collective de leur commune et de leur région. Ainsi, vise-t-elle à libérer davantage l’esprit d’initiative et les énergies créatives, à contrecarrer et réduire les pesanteurs et les inhibitions bureaucratiques et à promouvoir la proximité.

Régionalisation avancée Comment éviter les déséquilibres  Eco23 Édition N° 3577 du 2011/07/20
Jamal Eddine HERRADI

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 55
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum