Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Séance mensuelle au Parlement : Benkirane rend des comptes

Aller en bas

default Séance mensuelle au Parlement : Benkirane rend des comptes

Message par Admin le Lun 14 Mai - 22:12



«Bien que le programme gouvernemental aborde la question de l’emploi, la majorité parlementaire exige de faire connaître aux citoyens les mesures gouvernementales précises à ce sujet»

L’agenda législatif, la lutte contre l’économie de rente, la bonne gouvernance et l’emploi sont les quatre questions qui interpelleront aujourd’hui Abdelilah Benkirane, chef de l’Exécutif. Elles seront posées par les groupes parlementaires, opposition et majorité confondues, lors de la première séance consacrée aux questions de politique générale adressées au chef de gouvernement. Et de l’avis de tous, ce rendez-vous mensuel constitue une étape importante dans la mise en œuvre de la nouvelle Constitution, notamment l’article 100. Ce dernier stipule que «les réponses aux questions de politique générale sont données par le chef de gouvernement. Une séance par mois est réservée à ces questions et les réponses y afférentes sont présentées devant la Chambre concernée dans les trente jours suivant la date de leur transmission au chef de gouvernement». Pour l’opposition, «ce premier rendez-vous mensuel constitue un outil important pour la réédition des comptes et le contrôle du gouvernement», a indiqué à ALM Abdellaltif Ouahbi, chef du groupe parlementaire du PAM. Et d’ajouter : «cette séance doit être instituée pour devenir une tradition démocratique et bénéficier d’un environnement propice à un débat constructif». Et pour cela, les groupes parlementaires de l’opposition l’USFP, le PAM, l’UC et le RNI ont coordonné leur intervention. Il en ressort deux questions communes, l’une autour de l’agenda législatif, l’autre sur la lutte contre l’économie de rente et la bonne gouvernance. «Nous souhaitons avoir plus de visibilité par rapport à l’agenda gouvernemental des lois organiques stipulées par la nouvelle Constitution, notamment les lois électorales. Quelle est la vision du gouvernement dans ce sens? Quelles sont ses priorités? Les réponses à ces questions sont un indicateur très important aussi bien au niveau national et international sur la politique gouvernementale», a indiqué à ALM Chafik Rachadi, président du groupe parlementaire du RNI. Pour ce qui est de la deuxième question de l’opposition, M. Rachadi souligne que le gouvernement doit expliquer et exposer ce qui l’a l’intention de faire concrètement pour mettre en place une bonne gouvernance et lutter contre l’économie de la rente. Phénomène qui a une corrélation directe avec la croissance et le développement économique et financier du pays. Et l’opposition ne s’empêche pas de critiquer le gouvernement: «jusqu’ à ce jour le gouvernement s’est limité à de communication autour de l’économie de rente, notamment la publication dans la presse de listes des bénéficiaires des agréments de transport ou des terres agricoles..., sans proposer des mesures claires et précises», note M.Rachadi. La lutte contre l’économie de rente est également dans le sujet de la première question de la majorité. La deuxième question concerne la politique générale du gouvernement pour promouvoir l’emploi et baisser le taux de chômage. «Bien que le programme gouvernemental aborde la question de l’emploi, la majorité parlementaire exige de faire connaître aux citoyens les mesures gouvernementales précises à ce sujet», a souligné Abdelaziz Omari, chef du groupe parlementaire du PJD. Notons que cette séance plénière devait démarrer vers 15h. Elle consacre 93min à l’allocution du chef de gouvernement et 93 min réparties équitablement entre parlementaires de la majorité et de l’opposition. Le débat promet d’être houleux.

Par : Amine Harmach
Séance mensuelle au Parlement : Benkirane rend des comptes  Entet159Le 14-05-2012 à 10:48

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 55
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum