Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Bassima Hakkaoui à l’écoute des ONG

Aller en bas

default Bassima Hakkaoui à l’écoute des ONG

Message par Admin le Sam 12 Mai - 14:56



La ministre PJDiste initie une série de rencontres avec les associations de la société civile pour se concerter sur les mesures à mettre en œuvre pour la promotion de la situation de la femme.

          Bassima Hakkaoui à l’écoute des ONG Bassim13
Bassima Hakkaoui, ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social

La ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social multiplie les rencontres avec les associations de la société civile œuvrant pour la promotion de la situation de la femme. Après sa rencontre avec les représentantes de la coalition «Printemps de la dignité», un collectif associatif fédérant 22 ONG, la ministre PJDiste s’est entretenue mercredi dernier avec les dirigeantes de trois nouvelles associations, à savoir l’AFEM (Association des femmes chef d’entreprises au Maroc), ESPOD (Association marocaine pour la promotion de l’entreprise féminine ) et Women’s Tribune. « C’était une sorte de prise de contact avec la ministre », souligne d’emblée Fathia Bennis présidente de Women’s Tribune. Et de poursuivre : « C’est la première initiative du genre de Madame Bassima Hakkaoui depuis qu’elle a pris les rênes du ministère. Cette rencontre était réservée uniquement aux associations à caractère économique. Nous avons parlé de généralités sur les mesures à mettre en œuvre pour promouvoir la situation de la femme sur le plan économique. D’autres rencontres auront lieu prochainement pour discuter des détails. Le but étant de conclure un partenariat public/privé pour le développement de la situation de la femme ».
Protéger les femmes de la violence
Soraya Badraoui Drissi, présidente de l’AFEM, a également pris part à la rencontre. « La ministre était à notre écoute. Nous avons proposé des suggestions pour l’amélioration de la situation économique de la femme. Les discussions ont également porté sur les mesures susceptibles de booster entrepreneuriat féminin. Accès aux crédits, aux marchés publics, développement des projets d’incubateurs… plusieurs points étaient à l’ordre du jour », poursuit-elle. Pour rappel, la rencontre de la ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social avec la coalition «Printemps de la dignité» a porté notamment sur la réforme du code pénal et la mise en place d’une loi protégeant les femmes de la violence. Ce collectif associatif fait de cette revendication son cheval de bataille. ◆

Ecrit par Khadija Skalli
          Bassima Hakkaoui à l’écoute des ONG Logols3211 mai 2012

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 55
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum