Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Magasins solidaires et équitables : la qualité à bon prix

Aller en bas

default Magasins solidaires et équitables : la qualité à bon prix

Message par Admin le Mar 8 Mai - 12:45



Huile d’olive et d’argan, safran, miel et produits cosmétiques … Des produits locaux de qualité que les Marocains peuvent acquérir à proximité. Et à bon marché.


A terme, les petits et moyens agriculteurs seront des actionnaires dans Maroc Taswiq qui sera mutée en société anonyme.

Plusieurs produits sont issus de nos champs. Des produits qui sont souvent de bonne qualité. Seulement, à cause de leur manque de visibilité et en l’absence d’une politique de commercialisation efficace, ils sont méconnus par beaucoup de consommateurs. C’est pour y remédier que Maroc Taswiq, une branche de l’Office du commerce et des exportations (OCE) a mis sur pied le concept des « Magasins Solidaires et Équitables ». Il s’agit d’ouvrir des points de vente dans différents coins du Royaume pour exposer les produits de petits et moyens agriculteurs. La stratégie marketing : offrir des produits biologiques de qualité à bas prix. De l’huile d’olive et d’argan au safran en passant par le miel, les dattes, les confitures, les jus sans oublier les produits cosmétiques. Les tarifs sont fixés par les agriculteurs. C’est eux aussi qui seront les principales bénéficiaires. Car « avant ce projet, c’étaient des intermédiaires qui engrangeaient une bonne partie des bénéfices au détriment des petits et moyens agriculteurs », confie Khadija El Anzar, gérante du Magasin de Casablanca. Toutefois, cette démarche ne vise pas à concurrencer les autres commerçants. Avant de mettre les produits sur le marché, Maroc Taswiq procède d’abord à un benchmarking auprès des grands enseignes. « On ne vise pas à casser les prix. Avant de fixer les tarifs, nous menons des investigations pour connaître les variations de prix », rassure Rajae Akesbi, chef du département stratégie et développement.

Accompagnement


Magasins-solidairesActuellement, Maroc Taswiq dispose d’un seul Magasin, qui se trouve à Casablanca. Il a ouvert ses portes le 4 avril dernier. Pour le moment, ce n’est pas le grand rush. « Nous sommes à tous les jours de 10h à 19h30. Chaque jour, nous recevons en moyenne entre 30 et 50 visiteurs », note Khadija El Anzar. Pourtant, ce n’est pas la qualité des produits qui laisse à désirer. « Souvent, dans beaucoup de points de ventes traditionnels, la composition de certains produits comme le miel et les huiles d’olive et d’argan est altérée. Ici, nous offrons aux consommateurs des produits naturels avec une qualité garantie », compare-t-elle. Le financement du projet est estimé à 10,6 millions de dirhams. Il s’étale sur trois ans renouvelables. Une équipe composée d’une dizaine de personnes constituent le cordon entre les agriculteurs et la structure. Des moyens logistiques sont mis à la disposition des paysans. Avant la commercialisation, des ingénieurs et experts procèdent à des contrôles de qualité pour certifier les produits. En outre, ils incitent les paysans à veiller au packaging. L’homogénéité des prix de différentes marchandises reste aussi de rigueur: « Nous exhortons les agriculteurs à adopter une politique de prix commune. Souvent, nous constatons différents prix pour une même marchandise ; ce qui peut léser certains agriculteurs », indique Rajae. La cible, ce n’est pas uniquement le marché local. L’office souhaite aussi attirer des consommateurs étrangers. Pour ce faire, il met à leur disposition un site en quatre langues – anglais, français, arabe et espagnol – où ils pourront effectuer des achats en ligne. L’organisme envisage d’exposer, dans un futur proche, les produits dans les grandes et moyennes surfaces. Des commerciaux seront également recrutés pour faire du porte-à-porte dans des quartiers pilotes ou zones test à Casablanca. A terme, les petits et moyens agriculteurs seront des actionnaires dans Maroc Taswiq qui sera mutée en société anonyme. Mais, constate Rajae Akesbi, « ce projet de loi dort dans les tiroirs du parlement depuis un an ». ◆

Ecrit par Elimane Sembene
8 mai 2012

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 54
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum