Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Maladie diabétique : Régime et exercice retardent le diabète de 14 ans

Aller en bas

default Maladie diabétique : Régime et exercice retardent le diabète de 14 ans

Message par Admin le Ven 9 Mar - 12:29



Maladie diabétique : Régime et exercice retardent le diabète de 14 ans Diabet11

Le diabète est un problème de santé publique et le nombre de malades continue de progresser au Maroc où cette maladie engendre encore des complications graves qui peuvent toucher les reins, les yeux, le coeur et plusieurs autres organes du corps humain. Quelque 2 millions d’adultes de plus de 30 ans sont diabétiques et la plupart d’entre eux sont des non-insulino-dépendants.

Cette forme de diabète est désignée sous le nom de diabète de type II. Il survient lorsque l’organisme est incapable de produire suffisamment d’insuline pour répondre aux besoins de l’organisme ou d’utiliser l’insuline produite comme il convient.

Le diabète de type II touche avant tout et surtout l’adulte sédentaire, c’est le plus fréquent et les spécialistes estiment son pourcentage à 85 à 90% des personnes atteintes par le diabète.
Ce dysfonctionnement ne peut être maîtrisé que par un régime alimentaire draconien, des médicaments et des exercices physiques systématiques et réguliers.
Des chercheurs viennent de montrer que des modifications du mode de vie font reculer le moment du début de la maladie.
Les pays riches, mais aussi ceux en voie de développement payent à présent un lourd tribut au diabète dit de la maturité. Actuellement au Maroc, près de trois millions de personnes sont diabétiques, essentiellement des personnes âgées et/ou obèses. Mais désormais, cette maladie est également observée chez de jeunes adultes. À une prédisposition génétique, se greffent un mode de vie sédentaire et statique et une alimentation trop calorique, pour expliquer une telle évolution. Celle-ci ne serait pourtant pas inéluctable. Un essai de prévention du diabète lancé par des médecins chinois en 1986 a été publié dans la revue britannique The Lancet.
Cet essai prouve qu’il est possible de reculer le début de la maladie, uniquement par l’exercice physique et le régime alimentaire. Il est désormais temps que les médecins offrent à leurs patients des alternatives aux médicaments pour leur éviter de sombrer dans le diabète.
Le diabète se caractérise par un taux de sucre dans le sang supérieur à 1,26 gramme par litre, à jeun. Cette hyperglycémie à long terme, est responsable de complications : insuffisance rénale, cécité, maladies cardio-vasculaires…
Il existe deux formes de diabète, celle dite juvénile qui commence tôt dans la vie caractérisée par la destruction auto-immune du pancréas et qui nécessite un traitement à vie par insuline. L’autre forme, dite de type 2 ou de la maturité, de loin la plus fréquente commence vers 50-60 ans et n’exige pas forcément d’insulinothérapie.
Déjà en mai 2001, des médecins finlandais avaient prouvé pour la première fois, en soumettant des hommes prédiabétiques (c’est-à-dire ayant déjà des taux anormaux de glycémie) à un régime amaigrissant et à des activités physiques pendant deux ans, qu’il était possible de réduire de plus de 50 % le risque de devenir diabétique. Quelques mois plus tard, des médecins américains de l’université de Rockville confirmaient eux aussi, l’intérêt de l’exercice physique et du régime pour empêcher l’apparition d’un diabète patenté.
Cette étude est intéressante puisqu’elle montre d’une part que l’on peut retarder l’apparition du diabète seulement en transformant le mode de vie, mais que la réduction du risque de diabète dure longtemps après la période d’intervention proprement dite», estime le professeur Jaanna Lindsttröm (département de santé publique en Finlande), dans un éditorial accompagnant l’article. Dans cet essai, les interventions en termes de régime et d’exercice physique étaient modérées chez des personnes à haut risque de devenir diabétique. L’éditorialiste finlandais, spécialiste du diabète, estime, lui, que les transformations du mode de vie doivent intervenir bien plus tôt. Pour cela, il faudrait «cibler» selon lui les personnes à haut risque de diabète, mais viser aussi toute la population.
Il est donc tout indiqué pour les biens portants comme pour les personnes en pré-diabète de pratiquer une activité physique, de privilégier une alimentation saine et équilibrée.Le conseil que nous vous donnons à ce stade reste, bien entendu, celui de consulter votre médecin traitant qui pourra vous orienter vers un nutritionniste et qui pourra aussi vous donner son avis éclairé pour l’activité physique qui pourra vous convenir le mieux.


Écrit par admin
AL BAYANE 09/03/2012

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 55
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum