Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Telecoms Le mobile explose et le fixe régresse

Aller en bas

default Telecoms Le mobile explose et le fixe régresse

Message par Admin le Jeu 26 Jan - 20:20



Les principaux indicateurs du secteur des télécoms, tarifs des communications, nombre des usagers et portefeuille des abonnées, ont marqué des évolutions favorables au cours de 2011.


L'année 2011 aura été un exercice de forte croissance pour le marché des télécoms au Maroc. Les principaux indicateurs de cette branche d'activité (tarifs des communications, nombre des usagers et des abonnées…) ont en effet marqué des évolutions favorables, selon les dernières statistiques de l'ANRT (Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications). Ainsi, s'agissant du prix mesuré par le revenu moyen par minute (ARPM), la tendance baissière se confirme au terme de l'année écoulée. Pour le segment mobile, l'ARPM enregistre une baisse annuelle significative de 34% contre -6% affichée sur le segment du fixe. Quant à la baisse annuelle de la facture moyenne mensuelle par client Internet, elle s'est établie à 34%. Pour l'Internet 3G, cette facture moyenne a fléchi de 33% contre -17% pour celle de l'Internet ADSL.
Sur un autre registre, l'usage moyen sortant mensuel par abonné mobile s'accroît de manière continue, atteignant 57 minutes par mois et par client, en moyenne, en décembre 2011, soit 39% en un an (41 minutes à fin 2010). Selon l'ANRT, cette croissance s'accompagne d'une évolution importante du trafic sortant mobile qui augmente de 65,6% durant cette année, ce qui confirme la hausse de la consommation constatée suite à la baisse des prix des communications. En revanche, pour le segment fixe, l'usage moyen sortant par mois et par client est en retrait de 7% sur une année.

Concernant l'Internet, la bande passante internationale a connu une croissance rapide de 65,7% sur une année avec 124.400 Mbps à fin 2011. Sur le registre du nombre d'abonnées, il convient de noter que c'est le segment Internet, contrôlé à hauteur de 53,19% par Maroc Telecom, qui affiche la plus forte progression dans le secteur. En effet, celui-ci, avec un taux de pénétration de 10%, a vu le nombre de ses abonnées grimper sur un an de 70,44% avec trois millions de clients.
Quant au parc du mobile, il totalisait, à fin 2011, plus de 36,5 millions d'abonnés contre près de 31,9 millions à fin 2010, soit une hausse annuelle de 14,29%, ramenant ainsi le taux de pénétration à 113,57% contre 101,49%, comme cela a été enregistré en décembre 2010.

La répartition postpayé/prépayé fait ressortir une importante évolution du parc postpayé, ce dernier atteignant 1,55 million d'abonnés avec une croissance annuelle de 26,7%, soit le double de celle enregistrée par le parc des abonnés prépayés. A préciser que sur ce segment, c'est l'opérateur historique qui détient la plus grande part avec 46,85% du marché contre 32,92% pour Medi Telecom alors que Wana Corporate détient 20,23% du marché, à fin 2011. Par contre, le parc fixe, dont le taux de pénétration se situe à 11,08%, est en régression de 4,8% avec 3,56 millions d'abonnés dont 2,29 millions en mobilité restreinte. En termes de parts de marché, Wana Corporate détient 64,59%, suivi d'Itissalat Al Maghrib (34,79%) et de Medi Telecom (0,62%). Pour sa part, le marché des lignes de publiphones, détenu à hauteur de 73,92% par l'opérateur historique, il a chuté de 29,16%.

Il faut souligner que le secteur des télécoms au Maroc a connu un essor important grâce, entre autres, à une politique de libéralisation qui a permis l'arrivée de nouveaux acteurs. Cette dynamique concurrentielle dans laquelle s'est lancé le pays, ces dernières années, a poussé d'une part le régulateur à une refonte réglementaire, et d'autre part, les opérateurs à s'aligner sur les offres des pays de la région, induisant ainsi des changements au niveau des prix et des moyens technologiques.

Repères
Croissance du parc Internet ADSL
- Le parc des abonnés Internet ADSL a enregistré un taux de croissance de 7,12% au cours du 4ème trimestre 2011. Sur une année, ce parc a augmenté de 18,49%.
- En termes de parts de marché, Itissalat Al Maghrib détient 99,87% des abonnements Internet ADSL.



Par Nadia Benyouref
Publié le : 26.01.2012 | 16h42

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 54
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum