Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Enquête L’Economiste-Sunergia Optimisme mesuré pour les réformes

Aller en bas

default Enquête L’Economiste-Sunergia Optimisme mesuré pour les réformes

Message par Admin le Dim 22 Jan - 20:36


-Les sondés confiants pour l’enseignement et la santé
-Surprise: peu de chances pour la lutte contre la corruption!


Enquête L’Economiste-Sunergia Optimisme mesuré pour les réformes P6_12810
Grosso modo, le gouvernement Benkirane bénéficie d’une certaine marge de confiance. Va-t-il la traduire en réussite?

On l’avait écrit sur nos colonnes au lendemain de la proclamation des résultats des élections législatives du 25 novembre dernier. Aujourd’hui, une Enquête L’Economiste-Sunergia le confirme: ce sont les électeurs du monde rural qui ont porté le Parti de la justice et du développement (PJD) à la tête des formations politiques du Royaume. La PJD, qui a couvert pour la première fois toutes les circonscriptions électorales (93), a su tirer profit de sa présence renforcée dans le monde rural. Les ruraux semblent donc plus enclins à faire confiance à un gouvernement dirigé par des islamistes.
En effet, sur les 243 personnes qui se déclarent «très optimistes» vis-à-vis du nouveau gouvernement, 137 sont issues du monde rural (32%), alors que 106 seulement viennent de l’urbain. Toutefois, la tendance est inversée concernant les «optimistes» où l’on a enregistré 390 urbains (67%) contre 228 du monde rural (54%).
Il a également été dit que l’électorat féminin a fortement joué en faveur du PJD. L’Enquête L’Economiste-Sunergia le confirme: 148 femmes (28%) sont «très optimistes» alors que 309 sont «optimistes».
Autre surprise et non des moindres: 28% des jeunes entre 18 et 24 ans ont déclaré être «très optimistes» et 49% se disent «optimistes». Le PJD attire-t-il autant que cela la génération «facebook»? Il faut croire que c’est le cas, surtout si on y ajoute également les 25-29 ans (15% «très optimistes» et 72% «optimistes»).
Sur un autre registre, on s’en doute, le gouvernement d’Abdelillah Benkirane est très attendu sur plusieurs fronts. Les priorités sont l’enseignement, la santé, l’emploi, la justice, l’économie et les finances, l’équilibre social. Ce sont-là les secteurs prioritaires retenus dans le programme électoral du PJD et aussi du gouvernement Benkirane. Les enquêtés ont été 409 (226 femmes et 183 hommes) à estimer que le gouvernement va réussir dans le domaine de l’enseignement. Vient ensuite la santé (402 personnes). L’emploi arrive en troisième position (371 personnes dont 183 hommes). Certes, l’Enquête s’est déroulée alors que le gouvernement travaillait encore sur son programme. Ce dernier a prévu de réduire le taux de chômage à 8%. Noble ambition même si certains estiment qu’elle est difficilement réalisable. En tout cas, 37% de l’échantillon y croient. Et il se trouve que ce sont les jeunes âgés de 18 à 24 ans (population parmi laquelle on trouve généralement les chercheurs d’un premier emploi) qui sont les plus optimistes quant aux chances du gouvernement de réussir sur ce chantier (43%).

Enquête L’Economiste-Sunergia Optimisme mesuré pour les réformes P6b_1110
Autre surprise, seulement 9% de l’échantillon estiment que le gouvernement Benkirane va réussir dans la lutte contre la corruption. Alors que 7% pensent qu’il va arriver à lutter contre le plus vieux métier au monde. C’est dire que l’engagement du gouvernement sur ces deux chantiers n’a pas apparemment l’adhésion de tout le monde. L’habitat et l’agriculture sont également deux secteurs qui ne drainent pas la confiance des personnes sondées. En effet, seulement 6% estiment que le gouvernement va réussir dans le domaine de l’agriculture. Et autant pour l’habitat.
Par milieu d’habitation et région de résidence, c’est dans la méga-région Casablanca-Chaouia Ouardigha-Doukkala Abda que l’on rencontre le plus grand nombre de personnes qui pensent que le gouvernement va réussir dans le secteur de l’enseignement (40%), de la santé (39%), de l’emploi (32%) et de la justice (21%).
Reste le revers de la médaille. C’est que le gouvernement Benkirane ne fait pas que des optimistes. Ils sont 10% à estimer qu’il échouera dans le domaine de l’emploi. Et là, on retrouve également une forte propension de jeunes âgés de 18 à 24 ans (16%). En ce qui concerne le secteur de l’enseignement, ils sont 9% à penser que le gouvernement va échouer surtout parmi les 30-39 ans (15%). C’est chez cette même tranche d’âge que l’on rencontre également le plus grand nombre de personnes qui pensent que le gouvernement va échouer dans le secteur de la santé (12% de l’échantillon). Globalement, ils sont 8% à le penser.

Jamal Eddine HERRADI
Enquête L’Economiste-Sunergia Optimisme mesuré pour les réformes Eco182Édition N° 3703 du 2012/01/20

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 55
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum