Connexion

Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
CE QUE JE PROPOSE

Jeu 19 Nov - 21:07 par Admin

POUR LE RÈGLEMENT DU FORUM , JE SUIS DANS L'IMPOSSIBILITÉ DE VOUS OFFRIR UN RÈGLEMENT A SUIVRE TANS QUE C'EST VOTRE FORUM , ALORS LE RESPECT DE L'AUTRE EST LE PRINCIPE , ET JE SUIS SUR QU'ENTRE COLLÈGUES LA CONVIVIALITÉ EST DE MISE .

Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Sam 30 Juil - 0:37

Le PJD demeure confiant malgré la défection de l'USFP

Aller en bas

default Le PJD demeure confiant malgré la défection de l'USFP

Message par Admin le Mar 6 Déc - 18:19


Le PJD demeure confiant malgré la défection de l'USFP Benkir17
Le PJD poursuit ses tractations pour la formation du gouvernement. La décision de l'USFP de quitter le pouvoir et de décliner l'offre du nouveau chef de l'exécutif va certainement chambouler les calculs du parti de la lampe qui espérait que la formation de la rose renforce les rangs de la majorité. Malgré ce changement de revers, les pjdéïstes se disent être confiants car ils n'auront pas de peine à réunir la majorité requise. Avec le parti de la balance, celui du livre et la formation de l'épi, la majorité gouvernementale s'assurera 217 sièges.
Pour le moment rien ou presque n'est encore officiellement acquis. Seul le parti de l'Istiqlal s'est prononcé en faveur de la participation au gouvernement. Une décision prise facilement par les instances dirigeantes de ce parti, arrivé deuxième aux élections, bien que quelques voix istiqlaliennes dissonantes aient essayé de semer la zizanie. La course pour les portefeuilles est lancée au sein de ce parti habitué au pouvoir.

Du côté du parti du progrès et du socialisme, la tendance est plutôt pour la participation même s'il faut attendre la dernière réunion du bureau politique qui était prévue hier, en fin d'après-midi et celle du comité centrale, au cours de cette semaine. Selon une source du parti, même si l'USFP a décidé de basculer dans l'opposition, le PPS penche pour la participation. La formation de Nabil Benabdellah veut coordonner ses efforts avec le PJD dans cette conjoncture spéciale. Le ton a été donné avant même la tenue des élections lorsque le chef de file du PPS a changé de discours envers le PJD ; le défendant même contre ses détracteurs. Abdelilah Benkirane estime, pour sa part, qu'il ne faut pas juger le PPS sur la base de sa force électorale numérique mais plutôt en prenant en compte son rayonnement et son Histoire. Pour le nouveau chef de gouvernement, la conjoncture actuelle impose de faire fi des différences idéologiques pour soutenir le développement au Maroc dans une conjoncture très difficile marquée par plusieurs enjeux d'ordre économique et social.

Benkirane respecte la décision de l'Union socialiste des Forces populaires. Mais, il faut dire que le retour de l'USFP à l'opposition fera éclater la koutla. Le premier secrétaire du parti Abdelouahed Radi a tenu à tempérer la situation en signalant, dimanche, que le bloc démocratique ne sera pas dissout mais plutôt gelé pour les besoins de cette étape cruciale de l'Histoire du Royaume.« Cela n'empêchera pas une future coopération avec nos frères de l'Istiqlal et du PPS, dans le cadre de l'intérêt de notre pays.», a-t-il relevé. Pour le jeune député fraîchement élu Ali El Yazghi, l'objectif est de pouvoir mener une opposition constructive s'appuyant sur la moralisation de la vie politique.
L'USFP sera remplacée par le MP et –peut-être- l'UC. La rencontre du secrétaire général haraki avec Benkirane était prévue hier pour discuter des modalités de l'entrée du Mouvement populaire au gouvernement. Mohand Laenser avait déjà déclaré au Matin qu'il attendrait, en premier lieu, l'offre du PJD avant de l'exposer au bureau politique pour trancher. Mais, c'est presque acquis pour les harakis qui ont souffert en 2007 des «affres» de l'opposition. Quelques noms circulent déjà en coulisses comme Mohammed Ouzine, Laenser, Lahcen Haddad et Fatna Lkhail. « Il ne faut pas exagérer, on ne nous offrira pas plus que quatre portefeuilles vu les résultats aux élections. », signale une source du parti.

Si le Mouvement populaire semble avoir tracé les profils de ses candidats, le PJD estime qu'il est encore tôt pour se prononcer sur la question.
Le vice-secrétaire général Lahcen Daoudi marque son étonnement quant aux rumeurs circulant de part et d'autre en soulignant que c'est au Conseil national, qui se réunira dimanche prochain, de définir la procédure à suivre au niveau du parti pour désigner les ministres. « Nous n'avons pour le moment aucun nom ou portefeuille précis dans la ligne de mire. Il faut établir, en premier lieu, l'organigramme sur la base d'un travail collectif. », dit-il au Matin.

La loi du nombre
Pour quelques ténors du parti de la Justice et du Développement, les partis politiques ne doivent pas négocier leur participation en se basant sur la loi du nombre. Abdelilah benkirane et le vice-secrétaire général Lahcen Daoudi estiment qu'il ne faut pas dépasser 25 portefeuilles pour limiter les dépenses et mieux gérer les dossiers.
On s'attend à ce que de nouveaux visages fassent leur entrée au gouvernement pour marquer la rupture avec le passé. Le rajeunissement figure aussi parmi les objectifs. Les profils, même ceux des femmes, seront sélectionnés sur la base de la compétence. L'idée est de répondre aux doléances et exigences de la rue. Les formations politiques, qui feront partie du gouvernement, sont appelées à dépasser la vision court-termiste en pensant aussi aux autres postes-clefs au niveau notamment des établissements publics, des ambassades, des wilayas…

Repères
Balisage
- Majorité : Avec le parti de l'Istiqlal, celui du Progrès et du socialisme et le Mouvement populaire, la majorité gouvernementale aura 217 sièges.
- Procédure : Le conseil national du PJD se réunira dimanche pour définir la procédure à suivre au niveau du parti pour la nomination des ministres.



Par Jihane GATTIOUI
Le PJD demeure confiant malgré la défection de l'USFP Lemat108 Publié le : 05.12.2011 | 17h25

_________________
WWW.MESPOEMES.NET/YOUSSEF
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 1776
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 55
Localisation : TAZA / MAROC

http://enqueteurs06-99.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum